Au terme de l’accord d’Alger, le Mali va intégrer 26 000 ex-rebelles dans son armée

Au terme de l’accord d’Alger, le Mali va intégrer 26 000 ex-rebelles dans son armée

L’Etat malien et des groupes armés ont décidé «l’intégration de 26 000 ex-combattants» dans l’armée régulière du pays, qui doit se faire «en deux tranches de 13 000». La nouvelle loi électorale prévoit une élection présidentielle en février 2024.

Le gouvernement de transition malien s’est accordé avec des groupes armés, signataires d’un accord pour la paix dans le nord du pays, pour l’intégration de 26 000 ex-rebelles dans l’armée malienne, selon un communiqué du gouvernement transmis le 5 août à l’AFP.

Signé en 2015 par le gouvernement malien et des groupes d’ex-rebelles du nord du pays à dominante touareg, cet accord…

LIRE L’ARTICLE COMPLET

SOURCE